Chaussettes russes


Les chaussettes russes (портянки) ne se tricotent pas, elles consistent en un carré de tissu, utilisé pour envelopper le pied des soldats russes depuis le tsar Pierre le Grand Initialement, elles était utilisées par les paysans et les prisonniers pour se protéger les pieds. Parmi ses avantages, outre une bonne protection contre le froid, une durée de vie plus grande que celle d'une chaussette, car les zones d'usure peuvent être déplacées. Pas de plis sous le pied, elles sont confortables puisque le pied n'est pas comprimé, elles offrent donc une libre circulation sanguine. Le lavage et le séchage ne posent aucun problème : pas de mailles en caoutchouc qui se défilent ou se détendent, etc. Elles sèchent plus vite que des chaussettes ordinaires. Elles peuvent se tailler dans n'importe quelle étoffe : drap, couverture polaire, torchon, gore-tex... Elles ont également un tas d'autres usages détournés (bandage, filtre, mouchoir...). Parmi ses inconvénients, une fois les bottes enlevées, la pièce de tissu ne tient plus. À partir de 2009, elles seront remplacées dans l'armée russe par des chaussettes classiques. Les soldats de l'Armée rouge en portaient encore pendant la guerre. Elles ont évité bien des pieds gelés !











Une collection !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire