Ziouganov



Guennadi Andreïevitch Ziouganov (Генна́дий Андре́евич Зюга́нов) (1944-), dernier communiste et stalinien



Il entre au PCUS en 1966, après des études de mathématiques et de marxisme-léninisme ; en 1986, il entre dans l'appareil du comité central du PCUS et prône une ligne conservatrice face aux réformateurs gorbatchéviens.
Le PCUS dissous au lendemain du putsch d'août 1991, une crise institutionnelle oppose le président Boris Eltsine au Soviet suprême à l'automne 1991. La formation de Ziouganov participe cependant aux législatives de la fin de l'année puis fonde le Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) en 1993
Aux élections de 1995, le Parti communiste de la Fédération de Russie devient la première force de la Douma avec 157 sièges. Lors de l'élection présidentielle de 1996, Ziouganov recueille au second tour, officiellement, 40,3 % des suffrages face à Boris Eltsine. Les élections sont cependant entachées de fraude, au point que certains (dont le président Dmitri Medvedev) affirment qu'elles n'auraient en réalité pas été remportées par Eltsine mais par Ziouganov.
Pendant le deuxième mandat du Président russe, Ziouganov ne cessera de réclamer un gouvernement d'union nationale et la démission de Boris Eltsine.
Il est désigné candidat du KPRF pour l'élection présidentielle du 2 mars 2008, où il rassemble 17,72 % des voix. La même année, il appelle à la «restalinisation» de la Russie.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire