Ginseng



Le ginseng (женьшень ou человекокорень) russe, la racine de longue vie


En Fédération de Russie, on le trouve dans la région de Primorsky Krai et dans le sud du Territoire de Khabarovsk.
Panax ginseng, espèce endémique et relictuelle, est inscrite dans le Livre rouge de la Fédération de Russie comme espèce en danger. Autrefois, elle figurait dans le Livre rouge de l'URSS (1978, 1984). En Fédération de Russie, la protection des espèces rares et en danger est réglementée par la loi, notamment la loi sur la protection de l'environnement adoptée le 19 décembre 1991. L'article 65 de cette loi indique que "le Livre rouge de la Fédération de Russie et les Livres rouges des membres de la Fédération visent à protéger les espèces animales et végétales rares et en danger". Aux termes de cette loi, les espèces animales et végétales qui y sont inscrites sont préservées des utilisations commerciales, des activités entraînant le déclin de leurs populations; la dégradation de leur habitat est interdite. Les propriétaires terriens ayant des spécimens de ces espèces sur leurs terres doivent les préserver et les reproduire. Le décret du gouvernement # 158 (sur le Livre rouge), adopté le 19 février 1996, indique que "les espèces sauvages inscrites au Livre rouge de la Fédération de Russie font l'objet d'une protection particulière. Leur prélèvement dans la nature n'est autorisé que dans des cas exceptionnels selon la réglementation établie par la législation de la Fédération de Russie." Conformément à la législation fédérale, des textes légaux régionaux ont été adoptés. Le 17 juin 1997, le gouverneur de Primorsky Krai a pris un décret renforçant la protection du ginseng sauvage et des mesures réglementant le prélèvement des racines en 1997.
L'exportation de ginseng de Fédération de Russie est contrôlée par la douane. Elle nécessite un permis d'exportation délivré par le Ministère du Commerce de la Fédération de Russie sur avis favorable du Comité russe d'écologie, qui vérifie que les racines de ginseng ont été acquises légalement. Les importations de ginseng et les réexportations ultérieures par les pays d'importation ne sont pas réglementées.





































Le "ginseng de Sibérie" est un pseudo-ginseng récolté en Russie. Il s’agit d’une plante de la même famille, l’éleuthérocoque, aux vertus reconnues par la pharmacopée traditionnelle, mais différentes du ginseng.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire