Troïka



TROÏKA, subst. fém.
A. - En Russie, véhicule (grand traîneau ou landau) tiré par trois chevaux attelés de front; ensemble de trois chevaux attelés de front. En hiver, boue profonde où les troïkas les plus légères s'engloutissent par-dessus les moyeux (GOBINEAU, Nouv. asiat., 1876, p. 70). J'ai de cette époque et de cette ville [Pétersbourg vers 1880une sorte de vision simplifiée (...), où tombe une neige implacable, où le fracas des orchestres et le frémissement sonore des clochettes de troïkas alternent et se confondent (GREEN, Journal, 1941, p. 114).
-  Loc. adj. [En parlant de chevaux]  En troïka. En attelage à trois de front. Un charretier bilieux (...) conduit debout ses trois chevaux en troïka (MORAND, Bucarest, 1935, p. 132).
B. - P. anal.  Ensemble de trois personnes dirigeant un État, une entreprise, ayant un but, des goûts communs; ensemble de trois institutions. Cocteau, Picasso, Stravinsky font Parade à Rome, parfaite troïka (MORAND, Eau sous ponts, 1954, p. 13). Ce projet n'était pas incompatible avec celui défendu parallèlement par les membres de la «troïka»: Grande-Bretagne, République fédérale d'Allemagne et Pays-Bas (Le Monde, 23 nov. 1973, p. 44, col. 2).
P. méton.  Système de direction à trois. [L'Union Soviétiqueexigeait la «troïka», direction tripartite de l'organisme de contrôle (Est, Ouest, et neutre) (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 196).
Étymol. et Hist. 1. 1841 «groupe de trois chevaux attelés de front» (DUMAS, Le Maître d'armes, ch. XXIV, t. III, p. 252: notre télègue, attelé de troïka, c'est-à-dire, avec trois chevaux); d'où 1856 subst. fém. «voiture attelée de trois chevaux de front» (X. MARMIER, trad.: LERMONTOF, Un Héros de notre temps, ch. I, in Au bord de la Néva, p. 9, ibid.: c'était un plaisir d'entendre le bruit des roues de la troïka); 2. 1921 «groupe de trois dirigeants politiques» (S. DE CHESSIN, L'Apocalypse russe, p. 181, ibid., t. 26). Mot russe trojka «attelage de trois (chevaux)» et «groupe de trois dirigeants politiques», dér. avec suff. -oika du numéral tri- «trois». (T.L.F.)














































































Variations







Troika (1930) (Allemagne)


Troïka sur la piste blanche (1937)






















À Tallinn









Deux célèbres chansons interprétées par Ivan Rebroff


Le mot тройка a d'autres acceptions:
1) chiffre trois

2) un trois (note scolaire sur une échelle de 0 à 5 = passable)

3) un trois (carte à jouer)

4) complet (costume trois pièces)

5) le (numéro) trois (bus, tram...)

6) surnom d'un des premiers modèles de bombe atomique soviétique

7) nom d'un modèle de moto et de BMW

8) nom d'une marque de chocolat à la noisette








... et de bonbons

9) nom d'une danse populaire




10) nom d'une figure au patinage artistique

Dans la mode

Troïka désigne aussi le trio Staline-Kamenev-Zinoviev opposés à Trotski

La Grande troïka (Большая тройка) désignait l'alliance formée par l'URSS, les États-Unis et la Grande-Bretagne, ainsi que le trio formé par Staline, Roosevelt et Churchill.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire