Âme russe


«L'âme russe est impénétrable.» (Alain, Propos, 1930, p. 974.)











































Une chanson de Boris Vian

L'âme slave

L'air slave 
J'ai l'air slave 
Je suis né à Ville d'Avray 
Mes parents étaient bien français 
Ma mère s'app'lait Jeanne et mon père Victor 
Mais j'm'appelle Igor 
  
Mon prénom n'évoque 
Pas le Languedoc 
Plutôt moscovite 
Il est explicite 
Quand on m'imagine 
On voit un barine 
Qui s'apprête à boire 
À son samovar 

L'air slave 
J'ai l'air slave 
Et ça me poursuit depuis tellement longtemps 
Que je suis devenu slave malgré moi et sans 
M'en apercevoir 

L'âme slave 
J'ai l'âme slave 
Je n'ai jamais été plus loin que la barrière de Pantin 
Tout c'que j'ai d'russe en moi c'est le prénom 
Mais ça suffit bien 

À force d'entendre 
Tous les gens me prendre 
Pour un Russe authentique 
J'en ai tous les tiques 
Je vis de zakouski 
Je bouffe des piroschki 
Je bois de la vodka 
Au milieu des r'pas 

L'âme slave 
J'ai l'âme slave 
Je suis tellement influencé par mon prénom 
Qu'à toutes les f'nêtres de la maison je viens d'faire mettre 
Des rideaux de fer 
Mais j'les laisse ouverts... 

L'âme slave...
--------------------
De quoi est faite l'âme russe? Chaque thème de ce blog, ou presque, essaie d'en illustrer une facette...

1 commentaire: