Estonie





























































Les villes estoniennes (série de boîtes d'allumettes)

































Intermède collaborationniste...




Éphémère Estonie indépendante






































Rendons ici un modeste mais sincère hommage au professeur Vahur Linnuste (1925-), qui fut longtemps le maître des études estoniennes à l'INALCO.
Vahur Linnuste a quitté l’Estonie en 1944 après avoir participé aux mouvements de résistance nationale durant la Seconde Guerre mondiale. Suite à l’occupation de l’Estonie par l’Union soviétique, en exil en Suède, puis en France, il a repris ses activités en faveur de l’indépendance de l’Estonie et de la résistance contre l’occupation soviétique en tant que secrétaire exécutif et directeur du Conseil national estonien en France et représentant estonien au sein du Comité parisien de l'Assemblée des nations asservies. Essayiste et politologue, diplomé en sciences économiques (Stockholm), titulaire d'un DEA sur les pays de l'Est à l'Institut des sciences politiques de Paris, Vahur Linnuste a milité, parallèllement à ses études en sociologie politique (niveau doctorat) avec Raymond Aron à la Sorbonne et à l'université de Strasbourg / Collège de l'Europe libre, pour l'unification de l'Europe dans le cadre de l'Union fédéraliste européenne et l'Union fédéraliste interuniversitaire. Il a longtemps travaillé (1959-1990) en tant que maitre de conférences d’estonien (langue et civilisation) à l'INALCO. Le 29 juin 2009, à l'occasion d'une soirée qui lui était consacrée, Margus Rava, ambassadeur d'Estonie, a remis à Vahur Linnuste l'insigne honorifique qui lui a été décerné par Toomas Hendrik Ilves, Président de la République d'Estonie.


La bande-annonce d'un documentaire qui lui est consacré

Le cinéma
Жизнь в цитадели (1947)

Свет в Коорди (1951)

Счастье Андруса (1955)

Незваные гости (1959)

Семья Мяннард (1960)

С вечера до утра (1962)

Jäljed (1963)

Новый нечистый из преисподней (1964)

Mäeküla piimamees (1965)

Me olime 18 aastased (1965)

Tütarlaps mustas (1966)

Венская почтовая марка (1967)

Gladiaator (1969)

Последняя реликвия (1969)

Tuulevaikus (1970)

Don Juan Tallinnas (1971)

Необычный случай (1973)

Огонь в ночи (1973)

Бриллианты для диктатуры пролетариата (1975)

Время жить, время любить (1976)

Цену смерти спроси у мёртвых (1977)

День последний, день первый (1978)

Гнездо на ветру (1979)

Отель «У погибшего альпиниста» (1979)

Чертёнок (1981)

Une Estonienne à Paris (2012)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire